⚠️ Attention aux arnaques au CPF

Les démarchages pour vous inciter à vous inscrire à une formation professionnelle via téléphone, SMS ou email explosent! Pour éviter d’être piraté, ne communiquez jamais vos identifiants (numéro de sécurité sociale ou mot de passe). vous pouvez vous faire conseiller sur vos projets de formation en prenant rdv au 09 72 01 02 03 avec un/e Conseiller/ère en Evolution Professionnelle, c’est un service public gratuit pour vous, salariés et indépendants du secteur privé. Plus d’infos sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr

CIBC Cantal - Témoignages clients
Accueil » CIBC Cantal » Témoignages clients

Témoignages de nos clients

Ils ont réalisé un bilan de compétences, suivi une VAE ou encore bénéficié d’un Conseil en Evolution Professionnelle.

Découvrez les retours d’expérience des personnes que nous avons eu le plaisir d’accompagner :

{Suite à un burn-out, j’avais perdu confiance en moi et le médecin conseil de la Sécurité Sociale m’a orienté vers le CIBC. Après une première rencontre avec une conseillère, j’ai trouvé tout au long du bilan des oreilles à l’écoute aussi bien humaines que techniques. Les différents tests proposés en bilan m’ont permis de me recentrer sur mon parcours et m’ont ouvert les yeux.

Le bilan m’a permis de faire un état des lieux de mes compétences et m’a aidé à me poser les bonnes questions, j’ai pu faire le deuil de mon ancien travail et de me projeter à nouveau… et je me suis rendu compte qu’à 57 ans c’est possible.

Je pense que toutes les personnes qui font un burn-out devraient être systématiquement orientées vers le bilan de compétences : pour la confiance, pour l’écoute, et pour avancer.

Je n’oublierai jamais le soutien de ma conseillère, et je conseille à tout le monde de faire un bilan de compétences.

Marie-Pierre, 57 ans
{J’ai sollicité le CIBC pour un premier rendez-vous afin de savoir quelle serait les solutions pour effectuer une reconversion professionnelle. Salarié dans un groupe en tant que chef de chantier VRD, je savais que les possibilités d’évolution au sein de ce groupe n’étaient plus possibles. Grâce aux conseils de ce premier rdv j’ai donc choisi de faire un bilan de compétences (Janvier/Février 2021). J’attendais de ce bilan de me diriger dans une activité ou je pourrai pleinement m’exprimer et m’épanouir. Grâce aux différents tests effectués et surtout grâce à la compétence des membres du CIBC j’ai pu assez rapidement trouver ce que je recherchais. Je me suis donc dirigé vers une création d’entreprise dans la maitrise d’œuvre/bureau d’études VRD. Durant la fin de mon bilan de compétences, l’aide précieuse des membres du CIBC m’a permis d’établir les premières démarches administratives,  (CV, Etude de marché, lettre de motivation). Grâce à ces démarches indispensables et primordiales, j’ai pu bénéficier de l’aide à la création d’entreprise de pôle emploi. Aujourd’hui je suis installé depuis mai 2021, mon activité démarre bien. J’ai conseillé des personnes de mon entourage à effectuer un bilan de compétences au CIBC, l’expérience a également été un succès.
Benoït B, 36 ans
{Pour des raisons de santé je ne peux plus exercer mon métier en EHPAD. C'est pourquoi, j'ai réalisé un Bilan de compétences. Puis j'ai suivi un Conseil en évolution professionnelle pour monter le dossier de financement du projet de formation retenu. Je tiens à remercier le CIBC Cantal pour leur écoute, leur accompagnement et leur disponibilité.
Fanny, 32 ans / Aide-soignante.
{Après plusieurs évolutions de poste dans le milieu du bâtiment, j'ai voulu revenir à la base de ma formation, l'architecture d'intérieur, tout en devenant mon propre patron. Après plusieurs recherches d'organismes, j'ai sollicité le CEP, via le CIBC D'Aurillac. Une fois mon projet bien en tête, il me fallait des personnes professionnelles et un accompagnement spécialisé, afin de savoir par ou commencer mon projet de création d'entreprise. Mon conseiller CEP m'a alors accompagnée, aiguillée et donnée des outils afin de pouvoir me positionner et monter un Dossier Démissionnaire, premier pas de mon nouveau départ professionnel. Pour bien commencer son projet, il faut établir une stratégie, mais aussi connaître les acteurs locaux à solliciter. J'ai dores et déjà communiqué les coordonnées du CEP à certains de mes proches, car parfois, on hésite, on ne sait pas par où commencer et le conseiller CEP est là pour nous aider à trouver notre place professionnelle.
Mlle HERVÉ Ludivine, 30 ans, Ytrac, LH Aménagement-S
{Cela faisait 10 ans que je travaillais en tant que Technicienne de Laboratoire mais je n’arrivais plus à trouver de l’intérêt pour mon métier ni même une porte de sortie.
Gaeëlle, 41 ans / Technicienne de Laboratoire